Le tricycle rouge est un bon thriller mais je vais vous expliquer pourquoi j'ai été un peu déçue. Ce n'est pas du tout la faute de l'histoire mais plutôt du moment où j'ai lu ce thriller. Je vous explique. 

Souvenez-vous, je vous présentais il y a quelques semaines un coup de coeur, Tu tueras le père dans cet article, clic. J'ai adoré cette histoire. 

Le problème du tricycle rouge (et ce n'est pas un problème en soi mais vous allez comprendre), c'est que son dénouement a de nombreux points communs avec celui de Tu tueras le père. Du coup, le dénouement ne m'a pas surprise. De plus, les deux (anti) héros de ces deux histoires ont également beaucoup de points communs. Cela fait donc beaucoup de répétitions et de similitudes, expliquant mon avis mitigé. Sans rien enlever aux qualités de l'histoire qui se lit très bien. C'est vraiment dommage pour Le tricycle rouge car en d'autres circonstances, je suis sûre que j'aurais beaucoup aimé cette histoire. En gros, mauvais timing.

Conclusion, ne lisez pas ces deux histoires dans un court laps de temps. Sinon vous risquez d'être déçus comme je l'ai été. Mais encore une fois, Le tricycle rouge est vraiment une bonne histoire. 

Le tricycle rouge

Noah Wallace est un homme usé, l'ombre du brillant profileur qu'il était jusqu'à ce qu'un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais une carte postale trouvée sur le lieu d'un crime atroce au Canada l'implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?

J'espère que cet article vous a plu, à très vite pour un nouvel article mes paillettes !

Anna

Page Facebook du blog : Ma valise à paillettes (clic).

Page Facebook de ma boutique de bijoux : Agathe et Ana (clic).

Lien de ma boutique de bijoux : clic.

Mon Instagram : @annadansabulle. 

Abonnez-vous à la newsletter du blog : lien dans la colonne de droite, c'est gratuit, c'est pratique et c'est automatique (pas comme les antibiotiques !)