Un nouveau roman que j'ai beaucoup aimé. Le sujet me touche beaucoup, l'esclavage. Pour de nombreuses raisons, c'est un sujet qui me bouleverse, me révolte et m'intéresse. Je vous avais déjà présenté un livre sur ce sujet que j'avais adoré, La colline aux esclaves de Kathleen Grissom, dans cet article, clic

Deux soeurs à la destinée bouleversante. Effia et Esi naissent de la même mère, dans deux villages rivaux du Ghana. La sublime Effia est mariée de force à un Anglais, le capitaine du Fort de Cape Coast. Leur chambre surplombe les cachots où sont enfermés les captifs qui deviendront esclaves une fois l’océan traversé. Effia ignore que sa soeur Esi y est emprisonnée, avant d’être expédiée en Amérique où, des champs de coton jusqu’à Harlem, ses enfants et petits-enfants seront inlassablement jugés pour la couleur de leur peau. La descendance d’Effia, métissée et éduquée, connaît une autre forme de souffrance : perpétuer sur place le commerce triangulaire familial puis survivre dans un pays meurtri pour des générations. Navigant brillamment entre Afrique et Amérique, Yaa Gyasi écrit le destin d’une famille à l’arbre généalogique brisé par la cruauté des hommes. Un voyage dans le temps inoubliable.

No home

Ce que j'ai beaucoup aimé dans ce livre, c'est de suivre la descendance de ces deux soeurs sur des siècles. Au début de l'histoire, figure l'arbre généalogique qui nous permet de suivre les différents personnages et de voir l'évolution de chacune de ces deux familles au cours du temps. Chaque chapitre traite d'un personnage et porte son nom. Ce qui est très intéressant également, c'est de voir la manière dont chaque personnage assume son héritage, certains en sont fiers et se battent, d'autres le renient et fuient. 

J'ai beaucoup aimé ce roman, je vous conseille vivement cette fresque sur plus de trois siècles. 

J'espère que cet article vous a plu, à très vite pour un nouvel article mes paillettes !

Anna

Page Facebook du blog : Ma valise à paillettes (clic).

Page Facebook de ma boutique de bijoux : Agathe et Ana (clic).

Lien de ma boutique de bijoux : clic.

Mon Instagram : @annadansabulle. 

Abonnez-vous à la newsletter du blog : lien dans la colonne de droite, c'est gratuit, c'est pratique et c'est automatique (pas comme les antibiotiques !)